accompagnements

croquettes de pomme de terre à l’ail des ours

Toujours pressée par le temps, je vous donne vite cette recette totalement de saison, on s’est régalés ! Et ce soir ce sera risotto à l’ail des ours avec le reste des feuilles d’ail des ours !

croquettes de pomme de terre à l’ail des ours

croquettes-pdt-ail-des-ours-12

Wild garlic croquettes, magazine Delicious, avril 2013

Pour 3 ou 4 personnes.

prévoir 2 heures environ en tout (repos de 1h au frigo)
Servies ici en accompagnement d’une superbe pièce de viande rouge !

Environ 500 à 600g de pomme de terre farineuse pour purée ou soupe
70g beurre
3 œufs en tout (1 jaune et 2 œufs entiers)
70g ail des ours, juste les feuilles, ça fait 2 grosses poignées
QS chapelure, sel, poivre, huile végétale neutre en goût et supportant les hautes températures

Peler, laver, couper les patates en cubes et les cuire à l’eau bouillante salée, départ eau froide.
Pendant ce temps, laver et essorer l’ail des ours, comme de la salade.

croquettes-pdt-ail-des-ours-01

Hacher l’ail des ours finement au couteau

croquettes-pdt-ail-des-ours-02

Quand les pommes de terre sont cuites (on teste avec la lame d’un couteau qui doit pouvoir s’enfoncer comme dans du beurre), les égoutter et les laisser dans la passoire environ 5 minutes afin qu’elle sèchent un peu.

croquettes-pdt-ail-des-ours-03

Les remettre dans la casserole, ajouter le beurre

croquettes-pdt-ail-des-ours-04

et écraser au pilon ou à la fourchette, en soulevant bien pour aérer la masse. Quand c’est lisse c’est OK.

Ajouter le jaune d’œuf, mélanger, ajouter l’ail des ours, mélanger, toujours en soulevant, on voit que la masse « prend » et se détache des bords de la casserole.

croquettes-pdt-ail-des-ours-05

Ça va très vite pour obtenir cet état, c’est fait en quelques « brasses ». Goûter, rectifier l’assaisonnement, réserver au frais 1 heure. Vu les températures du moment, j’ai mis la casserole dehors !

Former 8 boules puis les aplatir. Casser 2 œufs dans une assiette creuse, mettre de la chapelure dans une autre assiette creuse,

croquettes-pdt-ail-des-ours-06

tremper d’abord dans l’œuf puis dans la chapelure, réserver.

croquettes-pdt-ail-des-ours-07

Pour une idée de l’épaisseur des croquettes :

croquettes-pdt-ail-des-ours-08

Si vous ne les faites pas cuire tout de suite, mettez-les au frigo, le jaune d’œuf cru ne doit pas rester à température ambiante.

Chauffer de l’huile dans une large sauteuse. En fait, la recette fait ça carrément en friteuse, mais je n’avais pas envie de faire chauffer 3 litres d’huile pour y cuire 8 croquettes, donc j’ai fait dans une sauteuse. Normalement, j’aurais du faire de la « grande friture », c’est-à-dire mettre suffisamment d’huile chauffée à 180°C pour que les croquettes soient complètement immergées dedans, mais j’ai préféré mettre juste environ 1/2cm d’huile et c’était bien suffisant finalement.

Cuire les 2 faces l’une après l’autre sur feu moyen-vif,

croquettes-pdt-ail-des-ours-09

elles doivent dorer mais pas brûler.

croquettes-pdt-ail-des-ours-10

J’ai fait cuire ma viande en même temps.

Déposer sur papier absorbant

croquettes-pdt-ail-des-ours-11

avant de servir sur assiette.

croquettes-pdt-ail-des-ours-14

J’ai indiqué que c’est pour 3 ou 4 personnes. En effet, j’ai obtenu 8 croquettes, j’aurais pu en faire plus, ou moins, en jouant sur leur taille. Mon Nomamoi en a mangé 3, moi 2… Donc à vous de voir !

Mon Nomamoi a commencé à trouver que ça avait vraiment beaucoup trop le goût d’ail des ours.. Faut dire que quand j’ai incorporé l’herbe hachée dans la purée, je m’étais fait la réflexion qu’il y avait presque plus d’ail des ours que de purée !!! Moi j’ai adoré dès la première bouchée, et mon Nomamoi m’a dit qu’une fois la première surprise passée, il avait adoré. Alors là aussi, a vous de voir si vous en mettez moins ou si vous respectez les proportions d’origine !

Ces croquettes peuvent être faites à l’avance, réservées au frigo et réchauffées au four à 140°C pendant 10 minutes. C’est ce qui est indiqué dans le magazine.

croquettes-pdt-ail-des-ours-13

Désolée, toujours pas le temps pour les versions imprimables, j’en ai plusieurs en retard, mais ça va venir, merci pour votre patience !

Bon appétit !

Advertisements

14 réflexions au sujet de « croquettes de pomme de terre à l’ail des ours »

  1. Oui, c’est très interessanrt pour moi car je savait l’ail des ours qui poussait dans les champs et je n’ai jamais osé en manger. Surtout que chez nous on cultivait l’ail et on en trouvait des pousses d’ail jeune sur la marché durant le printemps. Donc on utilisait les feuille des jeunes poussez d’ail au lieu de manger l’herbe « l’ail des ours ».
    Mais je me demande où trouver sur Paris où j’habite maintenant « l’ail des ours ??? »
    En fait quand je suis entré dans les magasins d’alimentation chinoises (dans mon quartier, Belleville) toujours à Paris, j’ai vu de l’ail jeune (poussé d’ail) en vente, donc ils utilise l’ail jeune.
    En tout cas merci pour cette recette. Je vais la faire.
    Valeria

    1. @Valeria : avec des pousses d’ail de magasin chinois, donc ? Ce sont de grandes tiges un peu raides avec une petite fleur au bout, ou bien je confonds avec de la ciboulette-ail ?

  2. Je me posais la question où trouver de « l’ ail des ours » à Paris ? aux Buttes Chaumont ? LoL j’irai à Belleville ce n’est pas loin. Merci de cette recette elle me plait bien.

    1. @Michèle : lol ! Il y a peut-être des bois vers chez toi ? Attention à ne pas confondre avec le muguet qui est toxique ! Tant qu’il n’y a pas les fleurs c’est quand même risqué, on peut confondre !

  3. Impossible de passer à côté de ta recette ! En début de saison, le parfum est très puissant dans les jeunes pousses, mais cela ne me dérange pas.Ça reste vraiment mon herbe préférée et comme cela avec des pommes de terre, cela met vraiment l’herbe en valeur.

    1. @Vanille : c’est délicieux en effet, et je reste pourtant sur le fait que pour moi le top de l’ail des ours c’est la risotto et la crème à l’ail des ours. C’est là je trouve qu’on a vraiment tout la finesse de cette herbe, l’accord avec le parmesan dans l’un et la crème à l’échalote dans l’autre est absolument parfait. J’essaie toujours de nouvelles recettes pour l’utiliser, et même si c’est super bon, je ne retrouve jamais le sublime du risotto et de la crème… C’est fou quand même !

  4. Elle me plaisent bien tes boulettes ! Mais l’air des ours, alors là, j’en ai jamais gouté, même si j’ai bien remarqué qu’on en parlait pas mal au sein de la blogosphère 😉 Et je ne me souviens pas en avoir vu quelque part !

    Si tu devais définir le gout de l’ail des ours, tu me dirais quoi ?

    1. @Z : des épinards ou de la salade genre laitue avec le goût d’ail, un goût d’ail assez fort cru (mais pas autant que de l’ail !) et très discret cuit. Dans bien des recettes on peut le remplacer par des feuilles d’épinard avec une gousse d’ail hachée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s